Recchia-chronique-femmes-enceintes

Velleminfroy, une eau idéale pour les femmes enceintes et allaitantes

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

Durant la grossesse, le fonctionnement de l’organisme maternel connaît une activation générale afin de répondre aux besoins du fœtus et d’assurer toutes les fonctions sollicitées par la gestation : oxygénation, nutrition, élimination des déchets…Le volume sanguin s’élève de près de 50% et les reins travaillent sans relâche.

Le défi permanent de boire suffisamment pendant la grossesse

Afin de pouvoir fonctionner correctement et limiter le risque de formation de calculs rénaux, l’organisme a besoin d’un débit d’eau suffisant. Un manque d’hydratation induit également un manque de « lessivage » des voies urinaires et augmente par ailleurs le risque de développer une infection urinaire, un désagrément très courant durant la grossesse.

… et la période d’allaitement !

Le liquide prélevé chaque jour par le bébé doit être compensé par une consommation plus élevée d’eau. Étant donné que le lait maternel est produit à l'aide de l'eau du corps de la mère, un volume de lait de 750 ml/jour, qui est composé à 87 % d'eau équivaut à une perte d'eau importante (environ 650 ml) pour la mère, qu’elle doit bien évidemment compenser.

Le choix d’une eau exempte de polluants

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les glandes mammaires sont des filtres imparfaits qui laissent passer de très nombreuses substances dans le lait maternel. Il est donc nécessaire de privilégier la consommation d’une eau la plus pure possible qui est notamment exempte de nitrates, de pesticides, de résidus de médicaments et de microplastiques comme c'est le cas de l'eau de Velleminfroy

En réponse aux besoins accrus en calcium et magnésium

Les besoins en calcium et en magnésium sont accrus chez la femme enceinte : celle-ci a besoin de 1000 mg/jour de calcium au lieu de 900 mg/jour et a besoin de 400 mg/jour de magnésium contre 360 mg/jour. Ces besoins sont également accrus chez la femme allaitante : celle-ci a besoin de 1000 mg/jour de calcium au lieu de 900 mg/jour et a besoin de 390 mg/jour de magnésium contre 360 mg/jour. Les médecins conseillent donc aux femmes enceintes et allaitantes de boire des eaux magnésiennes et calciques dont la concentration en calcium est supérieure à 150 mg/l et la concentration en magnésium est supérieure à 50 mg/l, comme c’est le cas de l’eau de Velleminfroy*. Une femme enceinte qui boit 1,5 litre d’eau minérale de Velleminfroy par jour apporte à son organisme 72% des apports conseillés en calcium et 25% des apports conseillés en magnésium.

L’atout de sa richesse en sulfates

Les sulfates présentent des effets légèrement laxatifs à des concentrations comprises entre 1000 et 1500 mg/L, mais sans augmentation de la fréquence des diarrhées, de la déshydratation ou de la perte de poids. Pour les femmes enceintes qui subissent très souvent des troubles du transit intestinal en début de grossesse, l’eau de Velleminfroy, qui contient 1190 mg de sulfates peut présenter un intérêt certain, qui permettrait ainsi de limiter ou d’éviter la prise régulière de médicament à effets laxatifs.

Dr Christian Recchia

Références :

- A.Martin, Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française, (CNRS-CNERNA) (3è éd.). Tec et Doc, Lavoisier, Paris, 2001.

- Riordan J. and Wambach K,. Breastfeeding and Human Lactation. Jones & Bartlett Learning, 4th ed. 2009, p 867.

- Vazquez JC. Increased fluid intake for constipation in pregnant women. February 2010. In BrestPractice, BMJ group - Derbyshire E, Davies J, Costarelli V. Diet, physical inactivity and the prevalence of constipation throughout and after pregnancy. Matern Child Nutr. 2006; 2:127-34.

- Trottier M, Erebara A, Bozzo P. Treating constipation during pregnancy. Can Fam Physician 2012; 58(8):836-8.

- Heizer WD, Sandler RS, Seal E, Jr., Murray SC, Busby MG, Schliebe BG, Pusek SN. Intestinal effects of sulfate on drinking water on normal human subjects. Dig Dis Sci 1997;42 (No. 5):1055-1061.

- Couzy F et al. (1995) Calcium bioavailability from a calcium and sulfate-rich mineral water, compared with milk, in young adult women, Am J Clin Nutr ; 62 : 1239-44.

- Constant et al. (2011) Les eaux embouteillées. Cah Nutr Diet ; 46 , 1-50 :40-50.

- Sabatier M, Arnaud MJ, Kastenmayer P, Rytz A, Barclay DV (2003) Meal effect on magnesium bioavailability from mineral water in healthy women. Am J Clin Nutr ; 75(1) : 65-71 Sabatier M, Arnaud MJ, Turnlund JR (2003). Magnesium absorption from mineral water, Eur J Clin Nutr ; 57(6) : 801-2.

À propos du Docteur Christian Recchia

  • Président du Think Tank Spinoza sur la responsabilisation et la prévention.
  • Secrétaire Général du Département Prévention à Adicare (Institut du Cœur) fondé par le Pr Christian Cabrol.
  • Co-président de l’Institut de la Prévivance.

 De part sa formation en médecine et en agroalimentaire, le Docteur Christian Recchia se dédie depuis maintenant 40 ans à l’innovation en agroalimentaire et à la prévention en matière de santé sur le terrain auprès d’établissements scolaires et d’universités. Il a également enseigné les stratégies de prévention à HEC et Centrale Paris.

Il considère que pour notre liberté nationale, la maîtrise et la protection du savoir-faire agricole est aussi importante que la maîtrise en matière de défense nationale. Dès 1985, en précurseur, il mène une expertise des filières animales et végétales – renouvelée régulièrement - afin d’innover et de construire de nouveaux modèles d’organisations fondés sur la transparence, la qualité et la santé.

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>