Aucune particule de plastique n'a été détectée dans les bouteilles d'eau minérale de Velleminfroy

Velleminfroy : au cœur des enjeux environnementaux et de santé

Publié le dans Actualités, Santé / Bien-être / Forme, Velleminfroy

La pollution de l’eau est un véritable enjeu de santé publique qui interroge sur la qualité des eaux qui nous entourent et que nous consommons au quotidien. La révélation de la contamination de l’eau en bouteille par de petites particules de plastique soulève inévitablement des inquiétudes. Le Groupe Poulaillon tient à attirer plus particulièrement l’attention sur les qualités de l’eau minérale de Velleminfroy, telles qu’elles ont été présentées à l’ARS* et reprises dans ses aspects d’emballages lors d’une émission de France 2 diffusée le samedi 8 septembre : au sommaire de "Tout Compte Fait" la contamination des eaux en bouteille par des particules de plastique.

Pas de particules de plastique dans l’eau de Velleminfroy

Selon une étude américaine, 93% des bouteilles d’eau analysées seraient contaminées par des micro-plastiques et ce à un taux deux fois plus élevé que dans l’eau du robinet1. En moyenne, les chercheurs ont trouvé, dans chaque litre d’eau, 10,4 particules d’une taille environnant 0,10 millimètres.

En ce qui concerne le plastique de sa bouteille, Velleminfroy a fait le choix d’utiliser un matériau haut de gamme tout au long d’un processus de production très rigoureux, dans un environnement stérilisé. Les bouteilles sont ainsi fabriquées à partir d'un PET (polyéthylène téréphtalate) épais et de qualité qui protège l’eau.

Une étude réalisée par un laboratoire indépendant a conclu que l’eau de Velleminfroy une fois embouteillée ne contenait aucune particule micro-plastique2. De même, les bouteilles PET sont protégées d’une possible dégradation et libération du plastique par la lumière. En effet, pour contrer l’effet délétère de la lumière, Velleminfroy a fait le choix d’emballage en carton plutôt que de suremballage transparent en plastique.

Une pureté absolue

Velleminfroy fait partie des eaux les plus préservées : l’absence de nitrates ou d’autres contaminants atteste de la qualité de l’environnement autour de la Source mais aussi de la structure exceptionnelle du sous-sol qui agit comme un immense filtre naturel. Microbiologiquement saine, l’eau de Velleminfroy affiche ainsi une composition avec "zéro nitrate(3), zéro pesticide3 et zéro trace de médicaments4".

Pour la préserver au maximum, l’eau n’entre jamais en contact avec l’air extérieur. Elle est acheminée via des tuyaux souterrains jusqu’à l’usine d’embouteillage qui est à 1,5 km du puits. L’eau de Velleminfroy est ensuite mise en bouteille dans un environnement entièrement stérilisé, à l’abri de tout contact humain, de toute poussière et contamination aérienne, physique ou bactériologique. Pour répondre aux exigences de la réglementation sur les eaux minérales, Velleminfroy est captée à la source sans avoir subi le moindre traitement chimique de désinfection ou de conservation.

*Agence Régionale de Santé

Sources :

1Synthethic polymer contamination in bottled water. Sherri A. Mason, Victoria Welch, Joseph Neratko. State University of New York at Fredonia, Department of Geology & Environmental Sciences. 04-2018

2Eurofins, laboratoire indépendant, Évaluation de la teneur en micro-plastiques, Eaux minérales de Velleminfroy, 29-08-2018

3Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté, contrôle sanitaire des Eaux minérales de Velleminfroy 07-2016

4Eurofins, laboratoire indépendant, Rapport d’analyses de composés pharmaceutiques, Eaux minérales de Velleminfroy, 8-01-2018

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>