Apprendre à maîtriser sa consommation de sodium

Publié le dans Nutrition / Alimentation / Diététique, Santé / Bien-être / Forme

L’ensemble des études mondiales sur le sujet concordent depuis fort longtemps : l'excès de consommation de sodium est un facteur de risque majeur dans l'hypertension artérielle, pathologie chronique la plus fréquente en France avec un adulte sur trois hypertendus.

Les niveaux d’apports en sodium dans la population ont pu être estimés à partir de plusieurs enquêtes nationales de consommations. Les données les plus récentes montrent que la consommation journalière moyenne en France est de 3400 mg de sodium chez les hommes, et de 2600 mg de sodium chez les femmes, alors que l’OMS recommande de se limiter à seulement 2000 mg de sodium.

Le sodium apporté naturellement par les aliments non transformés couvre très largement nos besoins. Il est donc préférable d'éviter le sel ajouté dans la cuisine et à table, limiter les charcuterie et les fromages qui en sont de grands pourvoyeurs, et, dans la mesure du possible, d’éviter les préparations alimentaires industrielles ou d'opter à minima pour celles sans sel ajouté.

Se déshabituer du sel ne serait d’ailleurs pas si difficile selon les chercheurs de l’étude américaine DASH (approche diététique pour stopper l’hypertension). Le goût pour le sel découle d’une habitude, et il serait tout à fait possible d’apprendre à moins l’aimer. Les personnes soumis à un régime riche en fruits et légumes ont en effet plus de facilité à diminuer leurs apports en sel. Alors si vous souhaitez prendre soin de votre tension, vous pouvez en profitez également pour augmenter votre ration journalière de fruits et légumes ! Ils sont pauvres en sodium et riches en potassium, vous permettant de rééquilibrer votre ratio sodium/potassium pour le bon fonctionnement de vos cellules.

Par ailleurs, il est important de le souligner, certaines eaux minérales, le plus souvent gazeuses, peuvent contenir de très grandes quantités de sodium, certaines peuvent même dépasser les 1000 mg/l. Il est fortement recommandé aux personnes hypertendues de se tourner vers des eaux qui en sont pratiquement dépourvues, c’est à dire qui en contiennent moins de 20 mg/l, telle que l’eau minérale de Velleminfroy qui convient à un régime pauvre en sodium.

Dr Christian Recchia

Références :

- Anses, dossier sel, consommation et recommandation, janvier 2017

- Santé publique France, dossier thématique HTA, juin 2019

- INCA 1, 2 et 3, Études individuelles et Nationales en population générale sur les Consommations Alimentaires, 2009, 2017

- OMS, recommandations de l'OMS sur le sel et le potassium dans l’alimentation, 2013

- DASH study, Dietary Approaches to Stop Hypertension, 1997

À propos du Docteur Christian Recchia

  • Président du Think Tank Spinoza sur la responsabilisation et la prévention.
  • Secrétaire Général du Département Prévention à Adicare (Institut du Cœur) fondé par le Pr Christian Cabrol.
  • Co-président de l’Institut de la Prévivance.

 De part sa formation en médecine et en agroalimentaire, le Docteur Christian Recchia se dédie depuis maintenant 40 ans à l’innovation en agroalimentaire et à la prévention en matière de santé sur le terrain auprès d’établissements scolaires et d’universités. Il a également enseigné les stratégies de prévention à HEC et Centrale Paris.

Il considère que pour notre liberté nationale, la maîtrise et la protection du savoir-faire agricole est aussi importante que la maîtrise en matière de défense nationale. Dès 1985, en précurseur, il mène une expertise des filières animales et végétales – renouvelée régulièrement - afin d’innover et de construire de nouveaux modèles d’organisations fondés sur la transparence, la qualité et la santé.

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>