Un excès de fluor peut s'avérer dangereux pour la santé.

Fluor : ami ou ennemi de votre santé ?

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

Véritable allié de la santé bucco-dentaire, le fluor se retrouve aujourd’hui au cœur d’un vrai débat. Alors qu'il est présent dans les dentifrices et en grande quantité dans certaines eaux minérales, plusieurs études ont mis en évidence qu’une consommation élevée de fluor ne serait pas sans risque pour la santé. Qu’en est-il réellement ? Quelles limites à respecter ? Réponse dans notre nouvel article.

Qu’est-ce que le fluor ?

Le fluor (ou fluorures) est un oligo-élément indispensable à la bonne santé des dents. En effet, il participe à leur croissance ainsi qu’à leur entretien et prévient la formation des caries. Combiné au calcium et au phosphore, il reminéralise l’email des dents et les rend beaucoup plus résistantes aux attaques acides des aliments, aux bactéries de la plaque dentaire.

Où trouve-t-on du fluor ?

Le fluor est présent dans la majorité des dentifrices et bains de bouche. Il peut aussi être utilisé sous forme de gouttes ou comprimés à avaler. Attention ce mode de prise doit être précédé d’un bilan chez le dentiste.

Certains aliments contiennent naturellement du fluor mais seulement en faible quantité. C’est le cas par exemple du sel de table, du thé, des poissons, des épinards ou encore de certaines eaux minérales.

Quels sont ses dangers pour la santé ?

Bénéfique à petite dose, il peut s’avérer dangereux en excès. Un surdosage de fluor peut en effet provoquer différentes maladies. La fluorose dentaire est la plus connue. Cette malformation irréversible de l’email se traduit par l’apparition progressive de taches généralement blanchâtres.

En 2010, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs classé le fluor parmi les dix produits chimiques posant un problème majeur de santé publique, au même titre que l’amiante ou l’arsenic.

Quels sont les apports recommandés ?

Le dosage en fluor ne devrait pas dépasser 1mg/jour pour les enfants voire même 0,5mg/jour pour les moins de 3 ans. Quant aux adultes, il est recommandé de ne pas dépasser 4mg/jour. Un surdosage peut être atteint car, outre le dentifrice, l’alimentation quotidienne. Certaines eaux minérales peuvent contenir jusqu’à 2mg, soit 2 fois les apports conseillés pour les enfants.

Velleminfroy, une eau pauvre en fluor

Avec 0,14mg/l de fluor, l'eau de Velleminfroy peut être bue sans risque d'augmenter ses apports journaliers en fluor. Autre avantage : grâce à sa composition, elle assure une couverture suffisante des besoins en calcium qui est essentiel pour les dents. De plus, avec un pH à 7,4 l'eau de Velleminfroy contribue à une bonne santé bucco-dentaire.

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>