La dureté de l'eau est un indicateur de la minéralisation de l'eau

Tout savoir sur la dureté de l’eau

Publié le dans L'eau

Eau dure, eau douce, ces termes ne sont pas aussi clairs que de l’eau de roche. Pas de panique ! Après les critères de potabilité, le circuit domestique et les traitements en usine, nous vous présentons en détail la notion de dureté de l’eau. Grâce à ce nouvel article, l’eau n’aura plus de mystère pour vous !

Différence entre eau dure et eau douce

La dureté de l'eau représente la teneur de carbonates de calcium et de magnésium présents naturellement dans l’eau. Plus l’eau est riche en calcium et en magnésium, plus elle est dure. À l’inverse, une eau qui contient peu de sels dissous est une eau douce.

La dureté de l’eau résulte de son contact avec les formations rocheuses lors de son parcours souterrain. Elle varie donc d’une région à une autre en fonction de la nature et la composition des sols traversés. Ainsi, le bassin parisien est très calcaire alors que la Bretagne ou les Vosges le sont moins.

Pour mesurer la dureté de l'eau, utilisez des bandelettes testLa dureté se mesure en degré français (°f) et s’exprime en titre hydrotimétrique (TH).
1°f équivaut à 4 mg par litre de calcium et à 2,43 mg par litre de magnésium. Pour connaître le degré de dureté de l’eau qui sort de vos robinets ou qui alimente vos appareils électroménagers, vous pouvez soit vous renseigner auprès de votre service d’eau soit lire le rapport établi par l’ARS (Agence Régionale de Santé) joint à votre facture d’eau. Vous pouvez aussi la mesurer à l’aide d’un liquide test vendu dans les magasins d’aquariophilie ou de bandelettes test vendues en pharmacie et dans le commerce.

Évaluation de la dureté de l’eau

TH Classification de dureté de l’eau
0 à 6°f Eau très douce
6 à 15°f Eau douce
15 à 30°f Eau moyennement dure
> 30°f Eau dure

Dureté de l’eau et calcaire

La dureté de l'eau est également un indicateur du niveau de calcaire dans l’eau. Ainsi, une eau dure aura une concentration en calcaire plus importante car elle est riche en carbonates de calcium. Ce dernier a naturellement tendance à précipiter c’est-à-dire à reprendre sa forme solide. En petite quantité, le calcaire permet l’instauration d’une couche carbonatée assurant la protection des canalisations contre les risques de corrosion.

Une eau dure a une forte teneur en calcaireMais lorsqu'une eau dure est chauffée au-delà de 60°C, il se forme un précipité insoluble appelé tartre. Il se dépose généralement dans les canalisations, sur la vaisselle ainsi que les résistances d’appareils électroménagers tels que les bouilloires, lave-vaisselles, chauffe-eaux… Ces dépôts de calcaire peuvent avoir des conséquences sur le bon fonctionnement et la durée de vie de ces appareils et l’état des canalisations s’ils ne sont pas traités. La formation de tartre sur les résistances chauffantes augmente fortement la consommation énergétique. Un seul millimètre de tartre entraine une surconsommation d’énergie d’environ 10% ! De plus, l’eau dure diminue les propriétés détergentes des lessives, des savons et autres produits d’entretien qu’il faut utiliser en plus grande quantité ce qui participe fortement à la pollution des eaux.

Si votre eau est très dure, il est possible de vous équiper d’un adoucisseur agréé par le ministère de la Santé. Toutefois, ces dispositifs doivent être vérifiés régulièrement pour éviter les risques liés à une eau trop douce qui peut s’avérer nuisible. En effet, à cause de l’absence de calcaire, une eau trop douce (moins de 15°f) ronge les parois des canalisations favorisant la formation de fuites. Elle contribue également à la dégradation de la qualité de l’eau dans les canalisations ainsi qu’au développement de bactéries.

Eau dure et ses effets sur la santé

Contrairement aux idées reçues, boire une eau dure n’est pas contre-indiqué. Ne faisant l’objet d’aucune norme ou de limite maximale, la présence de calcaire dans l’eau ne présente aucun danger pour la santé et aucune toxicité n’a été reconnue pour l’homme.

Bien au contraire, l’eau calcaire constitue une source d’apport naturelle en sels minéraux dont l’organisme a besoin, notamment celui des femmes enceintes et des personnes âgées. Pour rappel, l’organisme humain a besoin de 1200 mg de calcium et de 390 mg de magnésium. Ces derniers sont essentiels à la solidification des os, au fonctionnement des muscles, à la transmission de l’influx nerveux ainsi qu’au processus de coagulation du sang.

Notre corps n’est pas une machine à laver et ne s’entartre pas ! Le calcaire absorbé par le corps est éliminé naturellement sauf en cas de dysfonctionnement rénal grave. Contrairement à ce qui est souvent affirmé, eau calcaire et santé vont de pair. Ainsi, la présence d’ions calcium et magnésium dans l’eau aurait même tendance à diminuer le risque de formation de calculs rénaux et à assurer une protection contre les maladies cardiovasculaires.

Vos réactions
Réagir
  1. L’hydrologie part d’un constat simple, nous ne pouvons vivre que quelques jours sans eau ! Outre l’eau de boisson, les naturopathes utilise l’eau sous de multiples aspects thérapeutiques, eau chaude, eau froide, en douches, locales, générale, jets, remous, vapeur, irrigations etc .. L’eau a une place très importante en cure de désintoxication ( drainages, dérivations, sudation, relaxation ) mais aussi en cure de revitalisation ( stimulation nerveuse, immunitaire, psychologique ).

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>