Présence de nitrates dans l’eau : quels dangers ?

Santé : gare aux nitrates dans l’eau !

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

L’eau est le produit alimentaire qui subit le plus de contrôles en France et doit donc répondre à des critères de qualité rigoureux fixés par le Ministère de la Santé. La présence de nitrates fait l’objet de toutes les attentions et nécessite un suivi particulier et une réglementation stricte. Le blog de Velleminfroy fait le point.

Les nitrates, qu’est-ce que c’est ?

Les nitrates sont des molécules composées d’oxygène et d’azote qui existent naturellement dans l’environnement, que ce soit dans l’eau, l’air ou le sol. Indispensables au développement des végétaux, on les trouve dans différents domaines notamment comme engrais dans l’agriculture, comme additifs alimentaires ou encore comme composants d’explosifs.

Les nitrates sont naturellement présents dans certains légumes comme les betteraves et les radis.Les nitrates sont naturellement présents dans notre alimentation. La majorité des nitrates que nous consommons proviennent des légumes tels que les betteraves, les navets, les radis, les épinards, le céleri et la laitue. Mais cela ne gêne en rien leur consommation. Les nitrates peuvent aussi être utilisés comme agents de conservation afin d’empêcher la prolifération de micro-organismes néfastes dans les aliments. On en trouve donc en quantité moindre dans les produits laitiers, les viandes, les produits de charcuterie et les conserves.

Nitrates dans l’eau, quels risques pour la santé ?

Généralement associés à des pratiques agricoles telles que l’épandage, les nitrates constituent aujourd’hui l’une des causes majeures de pollution des eaux souterraines et de surface. Les mesures des teneurs en nitrates dans les eaux révèlent un usage excessif d’engrais et par conséquent des apports trop élevés par rapport aux besoins des plantes.

En soi, les nitrates ne sont pas nocifs pour la santé. Ils deviennent dangereux à cause de leur capacité à se transformer en nitrites qui ont des effets toxiques reconnus. Les nitrates transformés en nitrites oxydent l’hémoglobine du sang empêchant le transport de l’oxygène vers le reste du corps. S’ils sont bien tolérés par l’adulte, il n’en va pas de même pour les nourrissons et les bébés. En effet, une absorption importante de nitrites peut engendrer un empoisonnement du sang appelé méthémoglobinémie ou "maladie du bébé bleu". Grâce au contrôle des nitrates dans les eaux, la méthémoglobinémie est aujourd’hui une maladie rare dans les pays industrialisés et se soigne facilement avec une injection de bleu de méthylène.

L’Eau de Velleminfroy, "zéro nitrate"

Pour protéger les populations sensibles, en particulier les nourrissons et les femmes enceintes et allaitantes, la réglementation française impose des teneurs maximales en nitrates dans l’eau potable destinée à la consommation humaine. En conformité avec la directive européenne et avec les recommandations émises par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1994, la limite de potabilité a été fixée à 50 mg/l d’eau. Au-delà, l’eau est impropre à la consommation. Pour les nouveau-nés, il est préconisé une limite à 10 mg/l*.

L’eau minérale de Velleminfroy contient zéro nitrate.L’eau minérale de Velleminfroy est l’une des rares en France à afficher une composition avec "zéro nitrate". Elle est préservée de toute pollution, d’activité agricole et autre contamination d’origine humaine. Avec moins de 0,5 mg/l de nitrates, l’Eau de Velleminfroy offre la pureté exigée par la réglementation et garantit une composition parfaitement stable dans le temps grâce à un environnement exceptionnel.

* Pour rappel, il convient de choisir une eau faiblement minéralisée pour hydrater les bébés.

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>