L'hydrothérapie est source de bien-être

Hydrothérapie : l’eau au service de votre bien-être

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

À l'origine de toute vie, l'eau est également source de bien-être. Dans ce nouvel article, nous vous proposons de découvrir l’hydrothérapie qui permet de se soigner en utilisant comme remède l'eau sous toutes ses formes. De nombreux bienfaits sont à la clé !

Histoire de l’hydrothérapie

Les bains romains et les thermes ont été contruits pour profiter des bienfaits de l'eau sur le corpsDe tout temps et dans toutes les civilisations, on puisait dans l’eau des vertus thérapeutiques afin de soulager ou guérir certaines maladies. Durant l’Antiquité, les Grecs puis les Romains, croyant aux bienfaits de l’eau, ont construit d’imposants édifices balnéaires. En adoptant la coutume des bains et des thermes, ils ont ainsi donné à l’eau un rôle de purificateur du corps et de l’esprit.

La pratique du « sudatorium » (ou bain à vapeur) adoptée par les Romains s’est rapidement répandue à la surface du globe et on la retrouve encore aujourd’hui dans diverses cultures. Seul son nom change. Ainsi, le bain à vapeur devient « sauna » en Finlande, « bania » en Russie, « temescal » en Amérique latine ou encore « hamam » dans les pays du Maghreb.

Avec les « onsen », le peuple japonais a développé une culture du bain. Véritables institutions, on prête à ces sources d’eau chaude d’origine volcanique des propriétés médicinales diverses grâce aux minéraux qu'elles contiennent. Les Japonais estiment que ces sources sont bénéfiques pour les douleurs articulaires, les maladies de peau, les contusions, les coupures ou encore l'hypertension artérielle.

L'abbé Sebastian Kneipp est le précurseur de l'hydrothérapieEn Occident, la pratique de l’hydrothérapie a été démocratisée au 19ème siècle grâce à l’abbé allemand Sebastien Kneipp (1821-1897). Ce dernier, atteint de tuberculose diagnostiquée incurable, aurait guéri grâce à des bains glacés. En se basant sur son expérience et sa guérison, Sébastien Kneipp a posé les bases de l’hydrothérapie pour traiter les problèmes du corps en curatif comme en préventif. Sa théorie repose sur des principes simples : appliquer de l’eau froide (entre 0 et 18°C) sur les zones du corps à traiter. Des recommandations à renouveler 2 à 3 fois par semaine jusqu’à ce que le mal disparaisse.

Principes de l’hydrothérapie

L'hydromassage est efficace pour soulager les douleurs articulairesComme son nom l’indique, l’hydrothérapie désigne toute méthode thérapeutique naturelle basée sur l’utilisation externe de l’eau. Ces traitements par l’eau regorgent de bienfaits qui diffèrent selon la nature de l’eau et du soin pratiqué. L’eau qui peut être minérale, de source, de mer ou du robinet sera utilisée sous des formes variées : bains, jets d’eau, compresses, vapeur…

Ces soins sont particulièrement recommandés aux personnes souffrant de douleurs articulaires liées à des pathologies comme les rhumatismes, l’arthrose, l’arthrite et l’ostéoporose. L’hydrothérapie peut également être bénéfique pour des personnes ayant des problèmes de circulation veineuse, des problèmes respiratoires ou encore dermatologiques.

En hydrothérapie, on a souvent recours à l’eau chaude et à la vapeur pour augmenter la température du corps. Ainsi, elles permettent de créer artificiellement un état de fièvre et de provoquer la sudation qui sont nécessaires pour combattre l’infection. La chaleur est aussi idéale pour soulager les articulations douloureuses et détoxifier l’organisme.
À l’inverse, les bains et compresses d’eau froide seront plutôt utilisés pour réduire les inflammations et soulager les contusions.

Méthodes d’hydrothérapie

Eau chaude ou froide, douce ou minérale, eau de mer, bain bouillonnant, il existe 3 grandes méthodes d’hydrothérapie.

Thermalisme

Dans les stations thermales, vous pouvez faire des cures de thalassothérapie et balnéothérapieLe thermalisme, également appelé crénothérapie, est la technique d’hydrothérapie la plus répandue et la seule reconnue par le milieu médical. Elle désigne l’utilisation des eaux thermales à des fins thérapeutiques sous forme de bains bouillonnants, de douches à jets, de cures de boisson ou encore de cataplasmes. Ces eaux thermales sont naturellement riches en minéraux et oligo-éléments et leur composition minérale dépend de leur localisation.

Balnéothérapie

La balnéothérapie regroupe l’ensemble des soins pratiqués en immersion dans de l’eau douce. Cette technique de soin s’appuie sur le bain et l’hydromassage. Les bains bouillonnants et à remous vous aideront à vous relaxer et à détendre le corps et l’esprit. Tandis que les massages aux jets d’eau soulageront douleurs articulaires, dynamiseront le corps et favoriseront la circulation sanguine.

Thalassothérapie

La thalassothérapie désigne l’utilisation des bienfaits de la mer et du milieu marin dans un but préventif et curatif. Pour redonner force et énergie à l’organisme ou tout simplement pour se détendre, les soins de thalassothérapie sont faits à base d’eau de mer, de boue marine et d’algues.

Le Saviez-vous ?

En France, on compte plus de 1200 sources d’eaux thermales, principalement situées dans les régions montagneuses. La Haute-Saône, berceau de l'eau minérale de Velleminfroy, est également réputée pour la station thermale de Luxeuil-les-Bains.

Vous aimerez aussi
Vos réactions
Réagir
  1. C’est le genre de thérapie que j’aime vraiment car on a tout le temps envie de faire des séances tellement c’est relaxant et l’effet est immédiat. Pour ma part c’est vraiment un pur plaisir en plus d’une thérapie

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>