L'eau est essentielle à la femme enceinte et au bon déroulement de la grossesse

Hydratation durant la grossesse, ça coule de source

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

Source de vie, l’eau est indispensable au développement du bébé et à l’équilibre de la femme enceinte. Elle permet également de régler certains désagréments liés à la grossesse. Dans ce nouvel article, vous en saurez plus sur l’hydratation de la future maman et ses besoins hydriques, les bienfaits de l’eau durant la grossesse et les types d’eau à privilégier.

Besoins en eau de la femme enceinte

Durant la grossesse, les besoins en eau de la femme enceinte sont élevésDurant la période de grossesse, les besoins en eau de la femme sont particulièrement élevés afin d’assurer la bonne croissance du fœtus et répondre à ses besoins métaboliques. Une bonne hydratation permet notamment :

  • d’alimenter le placenta, organe essentiel de la grossesse qui fournit au futur bébé l’eau, les nutriments et l’oxygène dont il a besoin.
  • de former le liquide amniotique, poche d’eau dans lequel le bébé baigne et qui le protège des chocs et infections tout en lui assurant une température constante.

Des apports en eau plus accrus permettent également de compenser les pertes en eau liées aux urines, à la transpiration et à la respiration.

Pour une grossesse en pleine forme, un seul mot d’ordre : "s’hydrater sans modération". Selon l’EFSA (European Food Safety Authority - Autorité européenne de sécurité des aliments), la consommation quotidienne d’eau chez la femme enceinte, qui est davantage vulnérable à la déshydratation, doit approcher les 2 litres soit 300 ml de plus que la quantité journalière préconisée. Ces apports, fournis par la boisson et une alimentation variée et équilibrée, doivent être répartis tout au long de la journée, du matin jusqu’au soir et augmentés en cas de fortes chaleurs ou de fièvre.

Les bienfaits de l’eau durant la grossesse

Pendant les neufs mois de grossesse, l’eau est à la fois l’allié du bébé mais aussi de la femme enceinte puisqu’elle permet de lutter contre certains problèmes maternels. En effet, une grossesse s’accompagne parfois de désagréments liés aux changements hormonaux et métaboliques. Parmi ces petits soucis indésirables, la constipation est souvent évoquée car elle touche environ 1 femme enceinte sur 2. Un apport hydrique suffisant est une solution douce et naturelle pour traiter la constipation et améliorer le transit intestinal.

Une bonne hydratation permet de lutter contre les crampes au cours de la grossesseDe plus, boire régulièrement permet d’augmenter le volume des urines et ainsi limiter le risque d’infections urinaires telles que les cystites qui peuvent entraîner des complications durant l’accouchement. Une bonne hydratation est également bénéfique contre les crampes qui sont dues à une mauvaise circulation sanguine (fréquente chez les femmes enceintes), la fatigue, une carence en magnésium ou encore un manque d’activité physique.

Quelle eau boire durant la grossesse ?

Lors de la grossesse, le choix de l’eau est primordial puisque cette dernière doit à la fois contribuer au bien-être de la femme enceinte et au bon développement du bébé. Mais il est souvent difficile de s’y retrouver parmi toutes ces eaux.

Eau minérale ou eau du robinet : bien choisir son hydratation est primordial durant la grossesseLes eaux minérales en bouteille sont bénéfiques pour les femmes enceintes puisqu’elles aident à équilibrer les apports en minéraux et à pallier certaines carences, notamment en calcium ou magnésium. Le magnésium aide principalement à soulager les crampes et à lutter contre la fatigue tandis que le calcium va prévenir les risques d’hypertension artérielle, participer à la construction et la solidification du squelette du bébé ainsi qu’à enrichir le futur lait maternel. Durant la période de grossesse, les besoins en ces 2 minéraux sont particulièrement accrus. On estime qu’une femme enceinte a besoin de 400 mg de magnésium et 1000 mg de calcium par jour.

Contrairement aux idées reçues, l’eau du robinet peut être consommée durant la grossesse. Traitée et contrôlée pour répondre aux normes de potabilité, elle ne présente donc aucun danger pour les femmes enceintes. Par prudence, il convient de vérifier auprès de sa mairie la présence de nitrates. Pour une femme enceinte, la teneur en nitrate ne doit pas dépasser 50 mg/l.

Le saviez-vous ?

L’Eau de Velleminfroy est appropriée pour les femmes enceintes. Calcique et magnésienne, c’est une excellente solution pour augmenter facilement les apports en calcium et magnésium.

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>