La géobiologie étudie l'influence du lieu et de l'habitat sur la santé.

À la recherche du bien-être avec la géobiologie

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

Parce que notre équilibre vital dépend aussi de l’endroit où nous vivons, il est donc primordial de se sentir en harmonie avec notre habitation pour qu’elle devienne un vrai lieu de ressourcement. Dans ce nouvel article, nous vous proposons de découvrir en détail les principes fondamentaux de la géobiologie, discipline méconnue et pourtant ancestrale utilisée par les grands bâtisseurs ainsi que les champs d’applications pour créer des conditions de vie optimales et stimulantes en faveur de votre bien-être.

Le domaine des ondes

Dans notre vie quotidienne, nous évoluons dans un environnement formé par des ondes électromagnétiques naturelles. Bien qu’aucun de nos sens ne nous en offre une perception directe, leur présence est pourtant bien réelle et nous ne pouvons y échapper. A l’image d’une antenne réceptrice, notre organisme est ainsi soumis à la fois aux ondes telluriques (en provenance de la Terre) et aux ondes cosmiques (en provenance du milieu interstellaire). Ces dernières sont liées, entre autres, aux mouvements de matière au sein du globe terrestre et à l’activité solaire. Sans cette synergie dynamique aucune vie ne serait possible.

Sans le savoir, nous sommes également émetteurs d’ondes. En effet, aussi bien les êtres vivants (humains, animaux et végétaux) que les objets sont animés d’une énergie électrique. Chaque atome et molécule qui les constitue possède un taux vibratoire qui leur est propre. Lorsque deux sujets vibrent à la même fréquence, on dit qu’ils entrent en "résonance". Ce phénomène d’attraction peut avoir des effets positifs ou négatifs sur leur métabolisme.

La technologie génère des ondes électromagnétiques qui ont un impact néfaste sur notre santéLe champ électromagnétique qui nous entoure se développe également au rythme des nouvelles avancées technologiques et progrès techniques. Aux sources naturelles qui composent le spectre électromagnétique s’ajoutent celles qui résultent de l’activité humaine. Les téléphones mobiles, les télévisions, les routeurs Wifi ainsi que les appareils électriques et autres installations domestiques que nous utilisons quotidiennement émettent des ondes électromagnétiques artificielles. Notre organisme est sensible à cet océan d’énergie et de vibrations. En effet, si certains rayonnements sont indispensables à la vie, d’autres peuvent interférer sur notre santé et entraîner un grand nombre de troubles et de maladies.

Quand le lieu influence la santé

La santé et le bien-être des êtres humains sont étroitement liés à la terre sur laquelle ils vivent et aux radiations qui en émanent.

- Docteur Ernst Hartmann

L’importance de la qualité de l’air que nous respirons, de l’eau que nous buvons et des aliments que nous mangeons n’est plus à prouver. Il en est de même en ce qui concerne notre cadre de vie. Nos ancêtres le savaient : l’endroit où nous vivons, travaillons et surtout celui où nous dormons en vue de nous régénérer exerce une influence prépondérante sur notre équilibre vital.

Les hommes ont toujours étudié les emplacements avant d'ériger leur lieu de culte. Depuis toujours, l’homme cherche l’harmonie avec son milieu et étudie les emplacements avant d’ériger les habitats et les lieux de culte. Cet art du "bien habiter" trouve ses fondements aux origines d’anciennes civilisations (Egyptiens, Chinois, Romains, Etrusques, Celtes…) comme en témoignent les traces parvenues jusqu’à nous : la position des menhirs, des pyramides ainsi que l’implantation des temples, des églises et cathédrales.

Afin de se sentir bien dans les lieux où nous passons la plus grande partie de notre existence, il est donc primordial de connaître les énergies à l’origine d’une part des ambiances bienfaisantes pour en profiter le mieux possible, d’autre part des nuisances existantes pour s’en protéger. Et c’est là tout l’intérêt de la géobiologie !

Qu’est-ce que la géobiologie ?

Le terme "géobiologie" résulte de la juxtaposition des racines grecques (Terre), bio (vie) et logos (science, étude) et désigne la discipline qui étudie l’influence du lieu sur le règne vivant, aussi bien sur les humains, les animaux que les végétaux. Pour mieux appréhender cette réalité et surtout pour mieux vivre avec, elle s’attache notamment à mettre en évidence l’impact des champs électromagnétiques et des rayonnements sur notre santé et notre bien-être.

Le géobiologue est amené à étudier des terrains à bâtir, des habitations, des bureaux ou tous lieux dans lesquels séjournent des êtres vivants. Son travail consiste, entre autres, à analyser l’environnement immédiat, définir la nature des divers rayonnements présents, repérer les zones à risques pour la santé et proposer des solutions pour y remédier.

Pour évaluer la qualité du milieu et dresser un état des lieux, le géobiologue met en lumière d’éventuelles perturbations (cosmo-telluriques, géologiques, hydrologiques ou technologiques) qui peuvent nous fatiguer et à long terme avoir une influence néfaste sur notre santé. Il s’agit de failles, de cavités, de gisements et de veines d’eau souterraines ainsi que des réseaux électriques et électromagnétiques. Les méthodes d’investigation mises en œuvres en géobiologie sont intimement liées à celles de la radiesthésie*. Pour déceler et évaluer les zones géopathogènes liées à des ondes telluriques, le géobiologue se sert de toute une panoplie d’instruments de détection radiesthésiques parmi lesquels le pendule, le biomètre de Bovis et l’antenne Lecher. Compte tenu de la prolifération des pollutions électromagnétiques technologiques, le géobiologue s’appuie également sur un ensemble d’appareils de mesure scientifiques.

En géobiologie différents outils sont utilisés pour détecter des ondes et zones géopathogènes

*La radiesthésie (autrefois appelée rabdomancie ou sourcellerie) est un savoir-faire qui permet de rechercher, à l’aide d’instruments simples, des veines d’eau souterraines ainsi que d’autres particularités géologiques ou biologiques cachées.

Velleminfroy, un haut-lieu d’énergie

Dans son livre "L’influence du lieu", le géobiologue Joseph Birckner a consacré un chapitre sur les eaux votives et guérisseuses. Ses travaux de recherche l’ont amené à étudier l’eau minérale de Velleminfroy.

Suite à un état des lieux approfondi des différents points de captage de l’eau, il a pu établir que le domaine de la Source de Velleminfroy est un endroit générateur d’énergie positive. Le cours d’eau souterrain émet des rayonnements positifs ce qui est très rare. En effet, seules 10% des veines d’eau souterraines ont une polarisation positive. Cette caractéristique est généralement attribuée aux veines d’eau souterraines de sources guérisseuses ou thermales (par exemple : les sources de Lourdes et du Mont Sainte-Odile). De ce fait, l’eau minérale de Velleminfroy dégage une forte énergie et présente un taux vibratoire exceptionnel. Un relevé effectué au mois de mars 2016 au niveau de la Source Tom a mis en évidence un taux vibratoire de +100 000 UB* alors que celui d’une eau du robinet est en moyenne de +2 000 UB.

*L'Unité Bovis (UB) est une unité de mesure utilisée en radiesthésie qui sert à déterminer le niveau énergétique ou taux vibratoire d’un lieu, d’un objet, d’un aliment ou d’un matériau.

Perturbations de l’habitat et emplacement du lit

En géobiologie, une importance particulière est accordée aux lieux de séjour prolongé, en particulier les chambres à coucher où nous passons près d’un tiers de notre vie. L’emplacement du lit joue un rôle déterminant sur la qualité du sommeil et influe directement sur le fonctionnement de notre organisme. En effet, dormir est une fonction biologique vitale qui participe à notre efficacité et permet de régénérer notre organisme. Il en va de la stimulation hormonale, de la reconstruction et réparation cellulaire, l’apprentissage et la mémorisation au renforcement de nos défenses immunitaires.

En géobiologie, l'emplacement du lit joue un rôle primordial sur la santé et le bien-être.Si ce processus est altéré par des phénomènes perturbateurs, la vitalité et les défenses immunitaires vont s’affaiblir progressivement et causer l’apparition de problèmes de santé. En revanche, si le lit est placé dans une zone neutre, le sommeil favorise une bonne récupération du corps et de l’esprit et permet de se reposer à tous les niveaux. La plupart des perturbations émanant du sous-sol ne pouvant être neutralisées, la meilleure solution est donc le réaménagement des pièces et le déplacement du lit.

Exemples d’applications pour préserver la zone de sommeil

  • Éviter toute partie métallique au niveau du lit, du sommier et du matelas.
  • Éviter les croisements de veines d’eau.
  • Préférer un radio réveil à piles, sinon l’éloigner d’au moins 1 mètre.
  • Supprimer les rallonges électriques sous le lit et derrière la tête de lit.
  • Éviter les appareils sous tension ou en veille à proximité du lit.
  • Éviter le téléphone mobile en veille sur la table de chevet, encore moins sous l’oreiller. Le mettre en mode Avion afin de couper les émissions électromagnétiques.

Pour améliorer votre bien-être, l'association ERGE propose des formations en géobiologieVous souhaitez vous initier à la géobiologie ?

Découvrez les formations proposées par l'association ERGE.

En savoir plus

Vous aimerez aussi
Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>