Découvrez les différents rôles de l'eau dans le corps humain.

L’eau, un élixir de vie

Publié le dans Santé / Bien-être / Forme

Aussi nécessaire que l’air que l’on respire, l’eau constitue une ressource indispensable à toute sorte de vie, qu’elle soit humaine, animale ou végétale. D’elle dépend notre survie quotidienne. Priver notre corps de la quantité minimale d’eau requise par jour, c’est s’exposer à de nombreux dangers.

Composition hydrique du corps humain

L’eau est le principal composant du corps humain. La teneur en eau d’un organisme adulte peut varier de 60 à 65%. Cette quantité d’eau est fonction de la corpulence mais aussi de l’âge. Plus nous vieillissons, moins notre corps contient d’eau. Chez un nouveau-né, elle atteint les 75%, alors qu’elle est réduite à environ à 50% chez un senior.

L’eau irrigue tout le corps, alimente en permanence les milliards de cellules qui le composent. On la retrouve donc partout et sa concentration varie d’un organe à un autre :

  • sang : 79%
  • cerveau : 76%
  • muscles : 75%
  • peau : 70%
  • os : 22,5%

Rôles de l’eau dans le corps

L’eau est indispensable pour assurer les différentes fonctions métaboliques du corps humain. Voici quelques-uns des rôles importants de l’eau dans notre corps :

Maintien de la température du corps

Lorsque la température corporelle a tendance à augmenter parce qu’il fait chaud, qu’on a de la fièvre ou qu’on s’adonne à un effort physique important, l’eau évacue la chaleur par le biais de la transpiration.

Système de transport

L'eau transporte jusqu’au cœur des cellules un certain nombre de substances qui leur sont indispensables telles que les nutriments ou encore les sels minéraux. Principal constituant du sang, l’eau transporte l’oxygène des poumons vers les différents organes.

Élimination des déchets

Elle participe au "nettoyage" de l’organisme en facilitant le travail des reins et l’évacuation urinaire des déchets du métabolisme.

Balance hydrique non équilibrée : risque de déshydratation

Être déshydraté, c’est descendre en dessous de 60% d’eau dans le corps. Toute déshydratation s’avère néfaste pour l’organisme et entraîne de nombreux désagréments plus ou moins graves : baisse des performances physiques et intellectuelles, difficultés de concentration, maux de tête.

Pour conserver un bon équilibre hydrique et ainsi éviter tout risque de déshydratation, le principe est simple : le volume d’eau qui sort du corps doit être compensé par un même volume d’eau qui entre. Sachant que les pertes en eau varient considérablement en fonction de notre métabolisme, de notre alimentation, du climat ou encore de l’intensité de l’activité physique, il est donc essentiel d’ajuster nos apports, de boire régulièrement tout au long de la journée et surtout de ne jamais attendre d’avoir soif. En effet, cette sensation, véritable signal d’alarme de l’organisme, n’apparaît que tardivement, lorsque le corps a déjà perdu 5% de son poids en eau. À noter : il faut 3 jours pour récupérer 1,5 litre d'eau à raison de 1,5 litre d'eau par jour ! 

Une bonne hydratation avec l'eau de Velleminfroy

En cures régulières, l’eau minérale de Velleminfroy est un bon complément de notre alimentation quotidienne. Elle constitue une source d’apport non négligeable en minéraux et oligo-éléments indispensables à notre organisme, en particulier en calcium, magnésium et sulfates.

Grâce à sa composition, elle est particulièrement recommandée pour les femmes enceintes, les enfants (à partir de 2 ans), les adolescents, les seniors et les sportifs. Ainsi, boire 1 litre de Velleminfroy apporte 60% des apports journaliers recommandés en calcium et près de 20% des apports journaliers recommandés en magnésium.

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>