La protection de l'eau est un enjeu vital

L’eau, un or bleu à préserver

Publié le dans Nature/Environnement

L’eau est l’un des biens les plus précieux que nous offre la planète. Surexploitée et polluée par les activités humaines, l’eau devient une ressource rare et fragile. À l’heure où l’environnement est une préoccupation majeure, il est essentiel de savoir gérer cette richesse vitale pour ne plus la gaspiller. Voici quelques gestes et bons réflexes à adopter pour économiser l’or bleu et le consommer de façon responsable. Découvrez également des moyens pour ne pas polluer les sources et nappes phréatiques.

Des ressources en eau limitées

Nous avons beau vivre sur "la planète bleue", nos ressources en eau douce sont loin d’être illimitées. Sur les 72% d’eau présents sur Terre, la majeure partie de l’eau (97%) est contenue dans les mers et les océans. Riche en sels, cette eau est non potable et impropre à la consommation humaine. Sur les 3% d’eau douce, seul 1% d’eau est disponible pour l’homme, les 99% restants étant difficilement exploitables car l'eau est gelée au niveau des calottes polaires et des glaciers de montagne ou profondément enfouie dans le sous-sol. La population doit donc se satisfaire avec l’eau douce provenant des lacs, des fleuves et des nappes souterraines, ce qui représente un volume de 9 millions de km3.

Sur Terre, on trouve de l'eau salée et de l'eau douce

Source : Eau Seine Normandie

Alors que cette ressource réputée inépuisable est en train de s’amenuiser en raison du changement climatique, les besoins en eau dans le monde ne cessent de croître. Cette hausse de la consommation en eau est causée par une croissance démographique galopante, la population mondiale étant passée de 1,7 milliard d’individus en 1900 à 7,35 milliards en 2015. La consommation d'eau a été multipliée par six au cours du siècle dernier, soit deux fois plus vite que le taux de croissance démographique.
C’est également la conséquence d’un développement agricole accru car pour subvenir aux besoins alimentaires d’une population grandissante, il a fallu augmenter les surfaces agricoles et intensifier l’agriculture. Cette dernière est de loin l’activité humaine qui utilise la plus grande quantité d’eau, que ce soit pour l’irrigation ou l’alimentation du bétail. Elle représente 70% de la consommation d’eau dans le monde, devant l’industrie (20%) et les besoins domestiques (10%).

Consommation et gaspillage d’eau en hausse

Les évolutions économiques et sociales, la modernisation, l'urbanisation et l'arrivée de l'eau dans les logements ont totalement modifié nos usages domestiques de l'eau. Même si l’arrivée de l’eau dans les maisons en a favorisé la consommation, celle-ci s’est considérablement accrue avec l’installation progressive de tout un confort moderne : le lavabo, la douche puis la baignoire, le tout-à-l’égout et les toilettes. Plus récemment lave-linge et lave-vaisselle ont également contribué à cette accélération.

En moyenne, chaque Français consomme aujourd’hui près de 150 litres d’eau par jour (l'équivalent d'une baignoire remplie), soit trois fois plus qu’il y a 30 ans. Au quotidien, l’eau est utilisée en tant que boisson, mais aussi pour la vaisselle, la lessive, le jardinage et d’autres tâches domestiques. 93 % de l'eau que nous utilisons à la maison est ainsi dédié à l'hygiène et au nettoyage et 7% à l'alimentation.

Au quotidien, l'eau est utilisée pour l'hydratation, la cuisine, l'hygiène, le ménage ou encore la lessive

Source : Centre d'Information sur l'Eau

13 gestes pour économiser l’eau

Pour économiser l’eau, chaque goutte compte. En modifiant vos habitudes et en adoptant des "éco-gestes" simples au quotidien, vous contribuerez au respect de l’environnement tout en allégeant vos factures d’eau. Voici quelques astuces simples et à la portée de tous, à appliquer dans chaque pièce de la maison.

Dans la salle de bains

1) Fermer le robinet lorsqu’il n’y a pas utilité de faire couler l’eau (pendant la toilette, le rasage, le lavage des mains ou le brossage des dents). Derrière ce simple geste, vous réduirez votre consommation d’eau de quelques précieux litres. En effet, un robinet ouvert, c’est 12 litres d’eau écoulés par minute en moyenne.

Une douche est plus économique en eau qu'un bain2) Préférer une douche plutôt qu'un bain. Lorsqu’une douche de quelques minutes consomme 40 à 60 litres, un bain en demande entre 150 et 200 litres.

3) Choisir un lave-linge écologique. Une machine classée A consomme deux fois moins qu’un lave-linge classique. Les programmes courts ou "éco" permettent de faire des économies d’eau et d’électricité. Il est également important de faire tourner des machines pleines puisque l’utilisation d'un chargement complet utilise moins d'eau que deux demi machines.

4) Nettoyer sans détergents chimiques. Certains produits comme les détergents chimiques et les lessives ne sont pas absorbés par les stations d’épuration et se retrouvent donc dans les lacs et rivières, engendrant la pollution de ces cours d’eau. Cela perturbe les écosystèmes aquatiques et favorise la prolifération des algues vertes notamment.

Dans la cuisine

5) Économiser l’eau de vaisselle. Pour la vaisselle à la main, ne laissez pas couler l’eau. La technique la plus efficace est de remplir deux bacs, un avec de l’eau savonneuse pour le lavage et un autre avec de l’eau claire pour le rinçage. Évitez le surdosage de votre produit vaisselle pour qu'il soit plus facile à rincer.
Pour les possesseurs d’un lave-vaisselle, utilisez-le à bon escient. Remplissez-le complètement avant de le mettre en route et privilégiez le programme économique.

6) Récupérer l’eau de rinçage. Disposer un récipient sous les robinets qui récupérera l'eau utilisée pour laver ses mains ou sa salade. Cette eau peut servir à arroser les plantes, voire à faire sa vaisselle !

Pour éviter le gaspillage d'eau, réparez les fuites de robinet7) Chasser les fuites de robinet. Les fuites d’eau représentent une importante source de gaspillage. Un robinet qui goutte perd en moyenne 5 litres d’eau par heure, soit 120 litres par jour. Sur une année, c’est près de 43 800 litres d’eau perdus et un surcoût annuel de 180€.

8) Équiper les robinets d’économiseurs. Également appelés mousseurs ou aérateurs, ils se mettent à la place de l'embout classique du robinet. En mélangeant l'eau à de l'air, ils vous permettront de consommer moins sans avoir un débit d'eau réduit.

Dans les toilettes

Une chasse d'eau double débit pour les WC permet d'économiser de l'eau9) Opter pour un système de chasse d’eau économique. La chasse d’eau représentant 20% de l’eau utilisée dans la maison, un mécanisme de chasse à deux débits ou double chasse vous permettra d’en limiter la consommation à 3 ou 6 litres contre 10 litres en temps normal.

10) Vérifier régulièrement l'état des tuyauteries. Une chasse d’eau qui fuit représente plus de 600 litres perdus au cours d’une journée, soit la consommation quotidienne d’une famille de 4 personnes. Pour détecter efficacement une fuite éventuelle, il suffit simplement de mélanger une pincée de colorant alimentaire avec l'eau du réservoir. Si l'eau de la cuvette vire à la couleur du colorant sans tirer la chasse, faites appel à un plombier pour réparer votre sanitaire.

11) Jeter seulement du papier toilette dans les WC. Les toilettes ne sont pas une poubelle. Il est interdit de jeter des médicaments, des piles, de la peinture ou encore des détergents dans les toilettes. Mal éliminés par les stations d’épuration, ils se retrouvent dans la nature et polluent l’environnement.

Dans le jardin

Les récupérateurs d'eau de pluie sont très pratiques pour l'arrosage du jardin12) Utiliser un récupérateur d’eau. Collecter l’eau de pluie à la descente des gouttières vous permettra d’arroser fleurs et pelouse ainsi que de laver votre voiture. L’eau de pluie a l’avantage en plus de sa gratuité, de n'être ni calcaire ni chlorée.

13) Arroser son jardin durant les heures les plus fraiches de la journée (tôt le matin ou à la tombée de la nuit). En plein soleil, 60% de l'eau s'évapore avant même d'avoir été absorbée par les plantes.

Conseils pour préserver l’eau

Pour préserver l’eau et l’environnement, il est essentiel de limiter l’utilisation de produits polluants tels que les produits ménagers, les détergents, les pesticides, les solvants et les colles.

Voici la liste (non exhaustive) des produits à ne pas jeter dans l'évier ou dans les toilettes :

  • les restes de désherbants ou d'engrais,
  • les huiles de vidanges neuves ou usées,
  • les hydrocarbures,
  • l’essence à détacher,
  • l’essence de térébenthine,
  • les fonds de pots de peinture ou de vernis,
  • les insecticides domestiques et les produits pour protéger les bois des insectes,
  • les produits contre les animaux nuisibles,
  • les médicaments non utilisés, entamés ou périmés,
  • les lingettes.

Des systèmes de collecte de ces produits sont fréquemment mis en place dans les communes pour les traiter par des filières adaptées. Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Et vous, quelles sont vos astuces pour économiser et protéger l’eau ?

Vos réactions
Réagir

Réagissez à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>